Épilation laser

Depuis plus de 20 ans, l’épilation au laser a fait la preuve de son efficacité. Désormais les séances de lasers se font à des prix accessibles pour les femmes comme pour les hommes.

Le résumé du texte ci dessous est représenté sur l’iconographie suivante :

Qu’est-ce que c’est ?
L’épilation au laser est « définitive » car le laser détruit complètement le poil traité. Il permet généralement une épilation définitive de 85 % des poils terminaux de la zone traitée (environ 15% par séance), car on ne peut détruire 100 % de la pilosité.

Comment ça marche ?
Seuls les poils foncés et en phase de croissance peuvent être détruits car l’énergie lumineuse du faisceau laser est absorbée par la mélanine (pigment du poil) et se convertit en chaleur. Le poil sert de fil conducteur à la lumière pour le guider jusqu’au bulbe qui se rétracte. Les poils blancs, gris ou roux ne peuvent être éliminés par le laser.

Le cheveu de la naissance à la régénération

L’évolution du poil se déroule en 3 phases : anagène (croissance), catagène, télogène (chute). Ainsi, tous les poils ne sont pas au même stade de leur vie sur une même zone et au même moment. Le laser n’agissant efficacement que sur les poils en phase de croissance, il faut donc attendre que tous les poils passent par cette phase.

Quels sont les types de peaux concernés et les appareils utilisés au cabinet de dermatologie ?
L’épilation laser s’adresse tant aux peaux claires qu’aux peaux mates, métissées et noires.

Du phototype le plus clair au plus foncé

Le cabinet de dermatologie dispose d’une combinaison de lasers médicaux épilatoires, chacun est adapté à une profondeur de poils et une couleur de peau comme indiqué sur l’image suivante. Par contre nous n’utilisons pas de lumière pulsée dont le faisceau est trop diffus et pénètre mal la peau.

Nous utilisons l’Alexandrite 755, la Diode 808 et le Nd-Yag 1064
le faisceau de la lumière pulsée (IPL) est diffus et ne pénètre pas, contrairement au laser
  • De l’Alexandrite à 755 nm recommandé pour le traitement des peaux claires (phototype I-III) avec les poils fins. Indiqué pour éliminer les poils résiduels lors des dernières séances. Avec une pénétration plus superficielle, la longueur d’onde de 755 nm cible le renflement du follicule pileux et est particulièrement efficace pour les cheveux superficiels dans les zones telles que les sourcils et les lèvres supérieures.
  • Une Diode à 808 nm recommandé pour traiter tous les phototypes, et en particulier pour les patients ayant une grande densité de cheveux et lors des premières séances. Ses capacités de pénétration profonde ciblent le renflement et le bulbe du follicule pileux, tandis que la pénétration moyenne de la peau la rend idéale pour les bras, les jambes, les joues et la barbe.
  • Du YAG à 1064 nm indiqué pour le traitement des phototypes foncés (III, IV, bronzé, V et VI). La longueur d’onde de 1064 nm offre la pénétration la plus profonde du follicule pileux, ce qui lui permet de cibler le bulbe et la papille et de traiter les poils profondément enfoncés dans des zones telles que le cuir chevelu, les aisselles et la région pubienne.
  • Combinaison des 3 longueurs d’onde : Parfait équilibre pour traiter tous les phototypes (I-VI), nous avons l’efficacité d’absorption de la longueur d’onde 808 nm, l’énergie des 755 nm et la sécurité de la longueur d’onde des 1064 nm. Excellent pour arriver à toutes les profondeurs de poil et convient aux peaux foncées

Quelle est la durée du traitement ?
Pour traiter l’ensemble de la pilosité d’une zone, il faudra en moyenne 6 à 8 séances pour le corps et 8 à 10 pour le visage car les poils sont plus fins. Le nombre de séances pourra être plus important chez les patients jeunes et les hommes.
La durée du traitement dépend du cycle de vie du poil et des facteurs suivants :

  • de l’âge et l’importance de la pilosité initiale : la pilosité étant dépendante de la production hormonale, les femmes ont une moindre pilosité après 40 ans, notamment sur le corps.
  • de la zone traitée : corps ou visage
  • du type de poils : plus ou moins foncés, épais ou fins.

Durée d’une séance ?
La durée est variable selon la zone traitée. On comptera 10 minutes pour les aisselles ou le maillot, 30 minutes pour les demi-jambes et 40 minutes pour les jambes entières.

Quels délais entre les séances ?
Pour les femmes, l’intervalle entre les séances sera de 3 à 5 semaines pour le visage, et de 6 à 10 semaines pour le corps. Pour les hommes les séances seront espacées de 6 semaines à 4 mois et de 10 à 12 semaines pour le corps.

Quelle est le coût du traitement ?
Ce petit tableau comparatif permet de se faire une idée du coût sur une zone donnée

comparaison entre laser, rasoir et cire

Que dois-je faire ou pas avant, pendant et après le traitement ?
L’ensemble du protocole vous sera détaillé lors de la consultation préliminaire avec votre dermatologue lasériste.

Voici quelques éléments à savoir :
Avant et durant les séances :

  • 4 semaines avant la première séance, il faut arrêter toutes techniques qui consistent à arracher le poil.
  • Les crèmes dépilatoires et le rasoir sont autorisés.
  • Eviter les expositions solaires.

Après la séance

  • Hydratation de la peau au moyen d’une crème pour le corps, afin de compenser l’effet asséchant du traitement.
  • Application d’une crème apaisante pour soulager les éventuels picotements et rougeurs transitoires qui peuvent survenir.

Quelles sont les contre-indications à l’épilation laser ?

  • Prise de médicaments photosensibilisants comme les antibiotiques pour la peau et les infections urinaires.
  • Prise d’isotrétinoïne (type Curacné) depuis moins de 3 mois.
  • En cas de poussée d’herpès, l’épilation ne peut pas être faite sur la zone concernée.
  • Peau bronzée : cabine UV, fond de teint, crème auto-bronzante, henné, activateur de bronzage…
  • Décoloration des poils et duvets.